Une bande riveraine bien végétalisée -> Nos lacs et nos poissons seront en meilleure santé !

Nous venons de vivre plusieurs canicules cette années.

Quels sont leurs effets sur les lacs et rivières? Gilbert Cabana, professeur au Département des sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Trois-Rivières a répondu à la question à l'émission 360 PM.

Cette chaleur a bien sûr des répercussions sur la faune et la flore.

La température de l’eau va augmenter, spécialement dans les ruisseaux et les rivières. Certaines espèces de poissons sont bien adaptées aux eaux chaudes, d’autres non.

Une forte chaleur affecte d’ailleurs d’autres composantes importantes d’une rivière.

Ici, on doit prendre 30 secondes pour parler un peu de chimie : plus l’eau est chaude, moins elle peut contenir d’oxygène. C’est de la physique. Donc les poissons et d’autres organismes aquatiques peuvent littéralement suffoquer dans des eaux très chaudes, ajoute-t-il.

Lire la suite sur la site web de Radio Canada! https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/360-pm/segments/entrevue/188646/canicule-chaleur-poissons-riviere-lac-gilbert-cabana

This post is also available in: Anglais

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire