Plusieurs organisations ont rencontré Lomiko

Le passage, la semaine dernière, des représentants de Lomiko pour rencontrer différents groupes en lien avec le projet de mines La Loutre n’a pas semblé convaincre beaucoup des intervenants opposés au projet.

Pour un, le maire de Duhamel, David Pharand, indique que les rencontres auxquelles il a assisté ont été cordiales entre Lomiko et les intervenants. Mais, il n’y avait pas beaucoup d’intérêt pour changer d’opinions. «On n’a pas le même enthousiasme que Lomiko a envers ce dossier», a-t-il commenté.

Il y a quelques semaines, Lomiko avait organisé un café-rencontre virtuel pour parler du projet. À cette occasion, 160 questions ont été posées à l’entreprise et aucune réponse n’a été donnée. «On était déçu de cette démarche de rencontre café, affirme M. Pharand. La compagnie s’est excusée de ne pas pouvoir respecter les engagements qu’ils avaient pris à ce moment-là.»

«Les citoyens attendent toujours ses réponses là, ajoute-t-il. On nous assure que bientôt on devrait voir les réponses aux questions.»

Pour le reste, le maire indique que le processus pour l’implantation d’une mine de graphite n’en est qu’à ses débuts. «C’est un processus qui va prendre des années et non des mois. On va les laisser progresser.»

Il entend se concentrer plus sur la question des territoires incompatibles avec l’activité minière (TIAM), c’est-à-dire le choix des endroits où il sera interdit de faire ce genre d’activité. Ce projet n’aura pas d’impact sur Lomiko puisque l’entreprise détient déjà des claims, mais ça pourrait éviter d’autres situations semblables.

Lire la suite sur Info Petite Nation ! https://infopetitenation.ca/actualites/2021/12/14/plusieurs-organisations-ont-rencontre-lomiko/

Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation https://www.facebook.com/RPLPN/

This post is also available in: Anglais

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire