Exploitation minière en Outaouais: Pas à n’inporte quel prix

"Exploitation minière en Outaouais: Pas à n'inporte quel prix" dans Info Petite Nation le 14 Avril 2021

https://www.infopetitenation.ca/archives-et-cahiers-speciaux/14-04-2021-info-petite-nation

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

En Zone de Villégiatures: Des Claims Miniers Inquiétent

En Zone de Villégiatures: Des Claims Miniers Inquiétent https://infodunordtremblant.ca/edition-virtuelle/

1) Exploitation minière: les maires demeurent vigilants https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-les-maires-demeurent-vigilants/
Exploitation minière: les maires demeurent vigilants
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-les-maires-demeurent-vigilants/?doing_wp_cron=1618359956.3710548877716064453125

2) Exploitation minière Les Laurentides mal protégées contre l’industrie minière
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/les-laurentides-mal-protegees-contre-lindustrie-miniere/
Exploitation minière Les Laurentides mal protégées contre l’industrie minière
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/les-laurentides-mal-protegees-contre-lindustrie-miniere/

3) Exploitation minière: inquiétude généralisée autour des lacs de la région
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-inquietude-generalisee-autour-des-lacs-de-la-region/
Exploitation minière: inquiétude généralisée autour des lacs de la région
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-inquietude-generalisee-autour-des-lacs-de-la-region/

4) Exploitation minière Les élus unis pour protéger le territoire
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/les-elus-unis-pour-proteger-le-territoire/
Exploitation minière Les élus unis pour protéger le territoire
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/les-elus-unis-pour-proteger-le-territoire/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Petite Nation: L’exploitation du graphite, une industrie qui convoite la région

À la suite de l’apparition du projet minier à Saint-Michel-des-Saints dans Lanaudière, la région de la Petite-Nation se prépare à devoir confronter cette réalité de plus près.

La nouvelle du développement de Matawinie, piloté par l’entreprise Nouveau Monde Graphite, fait réagir la population du sud du Québec. Les régions voisines des Laurentides et de l’Outaouais étant tout autant sollicitées pour ce minerai, populaire pour la création de batteries faisant battre le cœur des voitures électriques, s’inquiètent de leur sort.

Le maire de Duhamel, David Pharand, est très impliqué au sein du dossier qui englobe ces questions, avec la MRC Papineau. D’ailleurs, il en a été désigné le porte-parole. « Nous avons dressé une étude démontrant que plusieurs de nos territoires s’avèrent incompatibles avec l’activité minière, indique-t-il. Toutefois, le gouvernement nous a retourné le rapport en disant que ça ne correspondait pas à tous leurs critères. »

Au sein de cette étude, il y est mentionné à titre d’exemple le lac d’Argile, à Val-des- Bois, entre autres. « Ce plan d’eau, qui est bordé d’un terrain de golf et de camping, aurait un potentiel minier de 40 %. Or, pour ceux qui connaissent cette source, l’idée que de tels travaux puissent y être menés s’avère tout simplement inconcevable », fait valoir M. Pharand.

Le maire explique qu’un des grands joueurs de l’acquisition du graphite au Québec est notre voisin du sud. « Nous avons fait nos recherches et nous nous sommes rendu compte que les États-Unis désirent s’affranchir de leur dépendance envers la Chine, qui se trouve à être leur principal fournisseur en cette matière. »

Dans une lettre ouverte, publiée en février dernier dans différents journaux, le porte-parole du Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN), Louis Saint-Hilaire, ainsi que le préfet de la MRC Papineau, Benoit Lauzon, l’expriment également. Ils font aussi référence à l’éventualité du développement d’une usine de batteries pour voitures électriques.

Lire la suite sur Le Journal Les 2 vallées: https://journalles2vallees.ca/wp-content/uploads/2021/04/J2V210407-PN_web.pdf

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le spectre du développement minier toujours bien présent dans la Petite-Nation

Alors que Québec a autorisé le mois dernier un projet de mine de graphite à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière, des citoyens et élus de l’Outaouais continuent de presser le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), Jonatan Julien, à modifier le règlement des Territoires incompatibles à l’activité minière (TIAM) dans le but de permettre aux Municipalités régionales de comté (MRC) d’avoir un plus grand rôle à jouer sur ce plan.

L’entreprise Nouveau monde graphite a obtenu l’autorisation de développer une mine à Saint-Michel-des-Saints par le biais d’un décret gouvernemental reçu en février.

Le site minier, dont l’exploitation commerciale devrait débuter en 2023, représente un projet de 350 M$. Son exploitation doit s’étendre sur une durée de 25 ans. Le graphite qui sortira de la fosse d’une longueur de 2,6 kilomètres servira à la fabrication de batteries pour les véhicules électriques.

Selon le porte-parole du Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN), Louis St-Hilaire, dont l’organisation représente quelque 1000 riverains dans la région de la MRC de Papineau, ce projet vient confirmer que les régions de l’Outaouais, des Laurentides et de Lanaudière ont un véritable potentiel de «boom minier» dans le contexte où la stratégie d’électrification des transports du gouvernement du Québec est désormais bien établie.

«Le projet de Nouveau monde graphite, dans Lanaudière, est une porte ouverte pour développer le sud du Québec. Depuis que ce projet a été annoncé, le projet La Loutre, en Outaouais, a commencé à lever des fonds. C’est sûr qu’il va y avoir de l’activité dans la MRC de Papineau. Tout ce qui s’appelle graphite dans les derniers temps, les actions ont grimpé», lance M. St-Hilaire.

Lire la suite sur Le Droit!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Exploitation minière: Une Bombe à Retardement dans un Paradis de Plein Air

LOUIS ST-HILAIRE ET BENOÎT LAUZON

RESPECTIVEMENT PORTE-PAROLE DU REGROUPEMENT DE PROTECTION DES LACS DE LA PETITE-NATION ET PRÉFET DE LA MRC PAPINEAU

Peu de gens le savent, mais les territoires des Laurentides, de Lanaudière et de l’Outaouais renferment les principaux gisements de graphite au Canada. Le projet tout juste autorisé de mine à ciel ouvert de Nouveau Monde Graphite aura une empreinte considérable sur l’environnement. La compagnie prévoit une fosse de 2,7 km de longueur par 250 mètres de profondeur, ce qui en ferait la plus importante mine de graphite du continent. Et c’est sans compter les montagnes de résidus toxiques et les bassins de décantation.

L’empressement de Québec de donner son autorisation alors que de nombreuses demandes du BAPE n’ont pas reçu de réponses en dit long sur la priorité que le gouvernement accorde à son Plan de valorisation des minéraux critiques et stratégiques. Québec, déjà copropriétaire de Nemaska Lithium, peut maintenant remplir sa promesse d’approvisionnement à toute multinationale qui voudrait implanter ici une méga-usine de batteries de véhicules électriques (BVE).

Déjà, un vaste réseau de claims miniers parcourt ces territoires de plein air, de récréotourisme et de villégiature qui, depuis la pandémie, sont plus que jamais devenus l’oxygène des citadins. Certains projets sont au niveau des forages et des études de préfaisabilité et pourraient se développer rapidement.

Particulièrement à risque sont les lacs et les rivières, les réserves fauniques, les terres de la Couronne et tous les terrains qui les bordent. Un très grand nombre de villégiateurs pourraient se retrouver avec des voisins des plus indésirables.

Lire la suite sur La Presse!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Plan directeur du bassin versant du lac Simon, à Lac-Simon et Duhamel

Plan directeur du bassin versant du lac Simon, à Lac-Simon et Duhamel  (30 novembre 2020)

http://www.apls.ca/wp-content/uploads/2021/02/rapport_complet_lac_simon_vf_0.pdf

Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon

Partenaires : MRC de Papineau, Municipalité de Duhamel, Municipalité de Lac-Simon, Association des propriétaires du lac Simon et le Centre touristique du Lac-Simon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Projet de gestion des risques d’introduction du myriophylle à épis dans les lacs de Duhamel

Projet de gestion des risques d'introduction du myriophylle à épis dans les lacs de Duhamel (2020)

http://www.apls.ca/wp-content/uploads/2021/02/plan_gestion_risques_myriophylle_epis.pdf 

par l'Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Regroupement de Protection des Lacs de la Petite Nation

Depuis quelques années, nous vous informons de nos préoccupations concernant un éventuel développement minier dans notre région. D'un enjeu d'abord local, ce type de développement a pris une dimension bien au-delà de ce qu'on pouvait imaginer. Le 29 octobre dernier, quatre ministres seniors du gouvernement du Québec (Économie, Mines, Environnement et Relations Internationales) ont annoncé le Plan de Valorisation des Minéraux Critiques et Stratégiques du Québec. Ce plan prévoit une stratégie de la mine à l'usine de batteries comme un axe majeur du développement futur de la province.

Ce qu'ils n'ont pas dit c'est que :

- les États-Unis sont affamés de ces minéraux tels que le lithium, le graphite, le cobalt et le nickel.

- le graphite, un des minéraux les plus rares et recherchés en Amérique du Nord, se retrouve pratiquement que dans les régions de l'Outaouais des Laurentides et de Lanaudière. L'effet de ce Plan de Valorisation pourrait irrémédiablement transformer la nature de notre coin de pays.

C'est la raison pour laquelle, il y a déjà un an, nous avons créé le Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation (RPLPN). Nous considérions alors que notre force de mobilisation citoyenne et de représentations auprès des instances municipales et gouvernementale aurait un plus grand impact. Depuis le Regroupement est parvenu à mobiliser la MRC, les municipalités et organismes de la région et à s’associer à des organismes tel que : Pour que le Québec ait meilleure mine. Le gouvernement rêve que des gisements de graphite soient découverts et exploités dans notre région. La loi des Mines du Québec ne protège aucunement ces régions de villégiature et de tourisme. Par exemple, selon les règles actuelles, une mine à ciel ouvert de 3-4 km de longueur peut s'installer à 600 mètres d'un lac habité. On peut imaginer l’impact sur le bruit et les nuisances. Quant à la protection de la qualité de l’eau des lacs et des bassins versant, le potentiel d’érosion des sols et de présence de déchets miniers dans les eaux de surface est une problématique connue et bien documentée.

C’est donc pour tous les résidents, un enjeu majeur de développement.

Afin de suivre ce dossier, qui sera au coeur des préoccupations de notre milieu pour les années à venir, nous vous annonçons la création d’une page FB par le Regroupement. Nous vous invitons fortement à la visiter, à vous y abonner et à la partager avec vos voisins, amis et particulièrement vos connaissances qui habitent les Laurentides et la région de Lanaudière. Vous pouvez compter sur nous et sur le Regroupement pour défendre vos intérêts dans ce dossier.

https://www.facebook.com/RPLPN

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Développement minier: des intervenants de la Petite-Nation rencontreront le ministre Julien

Inquiets quant à l’arrivée d’un éventuel développement minier dans la région, la MRC de Papineau et le Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN) auront finalement la chance d’avoir l’oreille attentive du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Jonatan Julien, lors d’une rencontre qui se tiendra dans deux semaines.

Le porte-parole RPLPN, Louis St-Hilaire, le maire de Duhamel, David Pharand, et le préfet de la MRC de Papineau, Benoît Lauzon, auront l’occasion de faire entendre leurs revendications sur les Territoires incompatibles avec l’activité minière (TIAM) auprès du ministre Julien le 8 octobre, a confirmé au Droit M. Lauzon. La rencontre devait se tenir à Québec, mais c’était avant que le gouvernement Legault annonce lundi le renforcement des mesures sanitaires pour la région de la Capitale-Nationale. La réunion se tiendra donc de manière virtuelle, a indiqué M. Lauzon.

Ce tête-à-tête avec le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec avait été demandé en mars dernier, avant le début de la pandémie, par les intervenants concernés de la Petite-Nation qui s’inquiètent de voir s’installer dans la région des entreprises minières ces prochaines années.

Le 19 février dernier, la MRC de Papineau, le RPLPN, qui représente huit associations de riverains de la Petite-Nation soit l’équivalent de quelque 1000 membres, et le Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais avaient fait front commun lors d’un point de presse tenu à Montebello pour demander au ministre Julien de prendre en compte les préoccupations de la communauté dans le cadre de la Réflexion sur la mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques. Les trois organisations avaient profité de la vaste consultation panquébécoise pour déposer des mémoires auprès du ministère.

https://www.ledroit.com/actualites/petite-nation/developpement-minier-des-intervenants-de-la-petite-nation-rencontreront-le-ministre-julien-34782615509b94e5500ea691b89c42fa

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Rapport ruisseau Raphaël-Pilon

La santé des cours d’eau est au cœur des préoccupations de la population de Lac-Simon. À l’été 2020, des contribuables ont signalé au Service de l’urbanisme et de l’environnement une situation inhabituelle pour l’un des affluents du lac Simon, soit le ruisseau Raphaël-Pilon. Celui-ci prend sa source dans un étang en bordure de la route 321 et longe cette dernière sur un peu plus de 2 km, en traversant des milieux humides et des terres agricoles, pour finalement se jeter dans la baie Groulx.

En effet, l’eau du ruisseau était limpide près de la source, mais avait une couleur foncée à proximité de l’embouchure du ruisseau. Le conseil a donc retenu les services professionnels de madame Claudine Murray, technologue professionnelle en bioécologie, pour effectuer une visite des lieux, dresser un rapport de diagnostic sommaire de la situation et formuler, s’il y a lieu, des recommandations d’action. Cette visite a été faite en septembre en compagnie d’un employé municipal.

Le rapport d’étude écologique disponible en cliquant sur ce lien suivant : Rapport ruiseau Raphaël-Pilon explique comment la construction de nouveaux ouvrages par les castors est certainement à la source de la coloration de l’eau en aval du grand complexe de milieux humides traversé par le ruisseau. La Municipalité entend donner les suites qui s’imposent afin de suivre l’évolution de la situation, conformément aux recommandations émises dans le rapport d’expertise. D’ailleurs, le conseil retiendra les services d’une partenaire de longue date, l’Organisme de bassins versants RPNS, pour la mise en œuvre d’un programme de suivi de la qualité de l’eau à Lac-Simon. Le ruisseau Raphaël-Pilon fera assurément partie des cours d’eau pour lesquels un suivi sera effectué.  En conclusion, le rapport rappelle que la présence du castor génère plus d’avantages que d’inconvénients et que, dans la mesure où le barrage ne cause pas une menace pour la sécurité des biens ou des personnes, il n’y a pas lieu de trapper ou relocaliser les animaux. (source: Municipalité de Lac Simon )

Rapport ruisseau Raphaël-Pilon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire