La rivière Petite-Nation cartographiée

Les zones inondables en bordure de la rivière Petite Nation seront finalement cartographiées dans le projet piloté par la ville de Gatineau.

Dans le cadre du Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations, Gatineau avait reçu une subvention de 2,8 millions $ pour cartographier les zones inondables le long de plusieurs rivières en Outaouais, notamment la rivière des Outaouais et la rivière La Lièvre.

Toutefois, le plan ne prévoyait pas de travail le long de la rivière Petite Nation, ce qui ne satisfaisait pas le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon. «Ça avait été demandé, mais ça avait été refusé», explique-t-il.

Après plusieurs représentations, il a finalement obtenu une somme supplémentaire la semaine dernière pour ajouter cette rivière dans le travail. «Tant qu’à évaluer une partie, fais-le au complet et ça va être fini», souligne-t-il pour expliquer l’importance de cet ajout.

«Le projet initial concernait la rivière des Outaouais. Comment veux-tu faire la rivière des Outaouais si tu ne fais pas toutes les rivières qui se rejettent à l’intérieur? Si tu ne connais pas les débits qui rentrent dedans.»

C’est donc 49 km de berges de la rivière Petite Nation qui seront cartographiés dans les municipalités de Lac-Simon, Ripon, Saint-André-Avellin, Montebello et Plaisance.

La suite sur le site web La Petite Nation!

This post is also available in: French

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply