Projets miniers non grata dans la MRC de Papineau

Une trentaine de personnes ont participé en fin de journée lundi à la consultation publique tenue de la MRC de Papineau portant sur le Projet de règlement modifiant le schéma d’aménagement et de développement révisé concernant les territoires incompatibles avec l’activité minière (TIAM).

Selon la cartographie présentée et les différents articles rattachés au projet de règlement dévoilés par la Commission d’aménagement et des ressources naturelles (CARN), c’est près de 80% du territoire de la MRC de Papineau qui se retrouverait en territoire incompatible avec les activités minières, si le projet est adopté tel quel et que Québec donne son aval. (…)

Parmi les outils dont disposent les MRC à l’intérieur des TIAM, celles-ci peuvent notamment établir des bandes de protection. Dans les périmètres urbains, une zone tampon d’une largeur maximale de 1000 mètres peut être mise en place. Pour les secteurs résidentiels se trouvant en dehors du périmètre d’urbanisation, le maximum de la bande de protection se chiffre à 600 mètres.

Dans son projet, la CARN de la MRC de Papineau propose d’étirer la bande de protection des périmètres non urbains à 1000 mètres. Au total, les mesures proposées permettraient de mettre à l’abri des minières 28 000 hectares de plus de territoire que ce qui est recommandé par Québec.

Des participants présents à la consultation publique ont malgré tout exprimé des inquiétudes face aux mesures jugées non suffisantes pour empêcher l’arrivée éventuelle de compagnies minières et de projets de mines à ciel ouvert dans la Petite-Nation.

La suite sur le site web Le Droit!

This post is also available in: French

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply