Le Canard Blanc – Mai 2010

Mot de la présidente  

L’élection de novembre 2009 a modifié le portrait politique des municipalités de Lac Simon et Duhamel.    

À la municipalité de Lac Simon, une nouvelle équipe a été élue. Nous avons suivi leurs travaux par des présences soutenues aux assemblées du conseil municipal ainsi que par des rencontres avec le maire et certains conseillers sur des dossiers particuliers. Au cours de ces échanges nous avons fait part à la nouvelle administration de nos priorités en matière d’environnement et de protection des eaux.    

À cet égard, au cours des dernières années, des mesures avaient été adoptées amorçant, à notre avis, la mise en place d’une politique de saine gestion des eaux. Actuellement, certaines décisions prises par cette administration nous inquiètent soit: la perte d’un inspecteur dédié à l’environnement et des changements au règlement des droits d’accès augmentera, selon nous, le volume des embarcations venant de l’extérieur.    

À la municipalité de Duhamel, l’équipe s’est renouvelée. Mme Nicole Tousignant, conseillère municipale, a été désignée répondante auprès des associations de propriétaires. Nous avons eu des contacts formels et informels avec les nouveaux élus.    

À l’invitation de la municipalité, nous avons participé à une assemblée réunissant des représentants d’associations de propriétaires des différents lacs. Cela a permis à l’ensemble des participants d’exprimer leurs points de vue sur certains dossiers tel la politique de partage des coûts pour l’amélioration du réseau routier, les postes de lavage de bateaux et les droits d’accès aux lacs avec débarcadère, les coupes forestières, etc.    

Lise Villeneuve    

President’s Message  

The November 2009 election has changed the political situation in the municipalities of Lac-Simon and Duhamel.    

A completely new slate was elected in the Municipality of Lac-Simon. We have been following their progress by regularly attending the monthly Council meetings as well as meeting with the mayor and certain councillors regarding specific dossiers. During these encounters, we have made the new administration aware of our environmental priorities and of protecting our waterways.    

In these dossiers during the last years, certain regulations have been adopted, which in our view have contributed to the establishment of a sound policy to manage our waterways. Presently, we are disturbed by certain decisions taken by the present municipal authorities such as: the cutting of the post of an inspector dedicated to environmental dossiers as well as the easing of the access regulations which, in our opinion, will increase the volume of non resident boats accessing the lake.    

In the Municipality of Duhamel the election resulted in several changes including Mrs. Nicole Tousignant who has been tasked with the responsibility of maintaining communications with the different area associations. We have had informal as well as formal contacts with the newly elected council.    

At their request, we participated in a meeting between the council and representatives of the various lake associations. This allowed the participants to advance and exchange ideas, opinions and suggestions certain dossiers such as the financing and splitting of costs related to road infrastructure improvements, inspection and cleaning of boats coming into the lakes and the access regulations for lakes with public wharfs, the commercial forest harvesting operations, etc.    

Lise Villeneuve    

Propos éditorial

Conseil consultatif en urbanisme (CCU) de la municipalité de Lac Simon    

La nouvelle administration a revitalisé le CCU dont la mission est de donner des avis concernant la révision du schéma d’aménagement de la MRC et de la mise en place du plan d’urbanisme de la municipalité.    

Le CCU est composé à la fois de conseillers municipaux et de représentants des citoyens.    

Les travaux sont bien engagés et sont porteurs d’espoir pour une vision à long terme du développement de notre municipalité.    

Dossier de demande de débarcadère permanent sur l’île du Canard Blanc    

Une demande de débarcadère permanent pour l’utilisation d’une embarcation classée commerciale a été déposée en novembre 2009 à la municipalité de Lac Simon. Le conseil a refusé d’octroyer le permis à la séance du 7 décembre 2009.    

Devant ce refus, le demandeur a exprimé le désir d’expliquer son projet au conseil municipal et à l’APLS qui s’était aussi opposée à ce projet.    

Les parties se sont rencontrées en janvier 2010. Par la suite, la municipalité décidait de demander un avis juridique afin de savoir si les règlements en vigueur pouvaient interdire la réalisation de ce projet.    

En mars 2010, devant la forte opposition au projet des résidents de l’île du Canard Blanc et de l’APLS, le conseil municipal décidait de tenir une séance d’information sur le sujet le 19 juin 2010 à 10 h 00. Nous comptons participer activement à cette séance d’information et nous vous invitons à faire valoir votre point de vue à cette occasion. Des informations sur la tenue de cette rencontre devraient vous être transmises par la municipalité. Si vous croyiez être dans l’impossibilité d’être présents, assurez-vous de transmettre votre point de vue à la municipalité.    

Droits d’accès pour les embarcations    

Le conseil municipal de Lac Simon a adopté, à sa rencontre du 9 avril 2010, un nouveau règlement relatif à l’accès au quai public et imposant des nouvelles normes et tarifs pour la descente des embarcations. Les frais d’accès pour l’émission d’un permis de naviguer pour une durée d’une journée seront de 35$ peu importe le type d’embarcation plutôt que 25$ pour les embarcations de moins de 22 pieds et de 50$ pour celles de plus de 22 pieds. De plus, il sera désormais possible d’obtenir une vignette pour un séjour d’une durée d’une semaine ou d’un mois et plus. Nous avions clairement exprimé notre opposition à toute modification élargissant l’accès au lac pour les non résidents. Nous déplorons donc la diminution des frais d’accès pour les bateaux de 22 pieds et plus et la possibilité d’obtenir un permis de longue durée sans aucune condition de location ou autre.    

Certaines autres mesures prises nous semblent positives comme l’encadrement des débarcadères de camping, le contrôle des vignettes et la possibilité d’émettre des amendes en cas d’infraction. Nous espérons que la municipalité pourra faire appliquer ces mesures.    

Programme d’inspection des fosses septiques et aménagement des berges    

Le conseil municipal de Lac Simon nous a fait part de son intention d’utiliser une autre approche que le programme en place depuis 2 ans.    

Ce programme mis en place par l'équipe précédente progressait bien et avait atteint les résultats attendus en terme de corrections des installations septiques non conformes et de sensibilisation des citoyens à l’importance de la revitalisation des berges. Une très grande proportion des propriétés n'avait pas encore fait l'objet d'une inspection.    

En matière de gestion des systèmes sanitaires, la municipalité mettra à jour l’inventaire des installations. À l’été 2010, un étudiant sera embauché pour inspecter une centaine de fosses septiques. Pour l’année 2011, la municipalité mettra en place un programme de vidange systématique des fosses septiques avec une inspection systématique des installations non faite à ce jour.    

Concernant l’aménagement des berges, un programme de sensibilisation à la population en lieu et place de l’approche individualisée sera mis de l’avant.    

Nous déplorons donc la perte d’un poste d’inspecteur en environnement avec un mandat dédié à l’environnement.    

Lise Villeneuve    


    

Bourse Julien Couture été 2009    

La bourse de 500 $ a été accordée pour la première fois cette année à la Commission scolaire Cœur-des-Vallées pour un projet de plantation d’arbustes sur les terrains de riverains par des élèves de 5e année de l’école Adrien-Guillaume de Chénéville. Il s’agissait d’un projet conjoint avec la municipalité de Lac Simon et la Fondation Jour de la terre. Nous avions planifié faire une plantation sur 5 propriétés. Après discussion avec la responsable pour l’école Adrien Guillaume, nous avons convenu que la plantation sur 3 propriétés riveraines répondrait à la capacité de nos jeunes apprentis-paysagistes. 





Pour l’année 2010, nous envisageons affecter les fonds de la bourse Julien Couture au projet de revitalisation des berges dont la responsable est Mme Françoise Breault.    


Pour la protection de notre lac et la valeur de nos propriétés    

Nous vous avions fait part, au cours de la dernière année, d'un projet pour contribuer au maintien de la qualité de notre lac. Aucun de nous n'aimerait que cyanobactéries, myriophylles à épis, etc. nous empêchent de jouir de l'eau de notre lac et fassent dégringoler la valeur de notre propriété.    

Parmi les nombreuses mesures visant la protection d'un lac, celle de la régénération des rives par une végétation appropriée est d'une haute importance, ce que la majorité d'entre nous ignorait il y quelques années. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons agir pendant qu'il est encore temps.    

Quoi planter? Où? Comment? Voilà des questions importantes car en fonction du terrain, de sa pente, etc. Pour être efficace, le choix des plantes doit être judicieux.    

Au lieu d'un simple feuillet comme prévu illustrant connaissances et techniques, nous vous offrons l'opportunité d'assister gratuitement à une conférence de M. Carl Poirier, spécialiste dans ce domaine. De plus, il nous aidera aussi à cette occasion à faire les bons choix.    

Pour cela, important de prendre note de la ligne naturelle des hautes eaux sur notre terrain en période de crue, d'eaux hautes et d'eaux basses, ainsi que la pente du terrain: 30%? ou plus? ou moins?    

De plus, si nous sommes nombreux à passer à l'action pour la protection de notre lac, nous aurons la chance d'avoir une bonne réduction sur le prix des plantes. En outre, selon sa politique, la municipalité remboursera 50% des achats pour un maximum de 250$.    

Cette conférence aura lieu :
JOUR : Samedi, le 22 mai 2010
HEURE : 11 h 00
ENDROIT : Salle du conseil municipal de Lac Simon
849, chemin Tour du Lac    

M. Poirier fera la livraison des plantes le 4 juillet 2010 au même endroit, l’heure reste à déterminer. Vous aurez alors la chance d'avoir de ses conseils, des réponses à vos questions au sujet de la plantation.    

La confirmation de votre présence pour la conférence du 22 mai 2010 serait appréciée par courriel : isayfy@hotmail.com ou par téléphone : 819-428-1885.    

Françoise Brault    


Membre du conseil d’administration de l’APLS  

Rencontre MRC Papineau et les municipalités sur le développement durable    

  1. Les élus municipaux et les associations dans leur secteur doivent travailler ensemble pour assurer la protection de l’or bleu.
  2. Il faut s’assurer que les développements « durables » tiennent compte de la capacité des écosystèmes existants et les supporter. C'est-à-dire, d’assurer que les règlements municipaux ne sont pas modifiés ou adoptés pour contourner les normes et meilleures pratiques concernant la protection de l’environnement. Ce n’est pas à la municipalité de faciliter le développement non durable.

Ce sont les messages principaux retenus par notre représentant pendant une session d’information entre les élus municipaux de la MRC Papineau, les inspecteurs et administrateurs municipaux, les administrateurs de la MRC et des experts en développement durable qui ont présenté des informations sur divers aspects du développement durable. La rencontre a été organisée par la MRC. Le but était d’assister les élus à se conformer aux exigences environnementales du développement durable à prévoir dans le prochain schéma d’aménagement de la MRC.    

Ivars Sayfy, vice-président    

Seminar on sustainable development for Municipalities in the MRC Papineau    

  1. Elected municipal officials and lake associations must work together to protect the most precious resource in our region, our waterways.
  2. Sustainable development must always adapt to the local ecosystems and these ecosystems must not be modified to facilitate development. That is, the municipal officials must assure that their regulations are not adapted to allow development in a non-sustainable manner.

These are the main messages we retained from the meeting during an information session for the elected municipal officials, municipal inspectors and administrators, MRC administrators and a number of experts in the field who presented the relevant information on the different aspects of sustainable development. The session was organized by the MRC to sensitise the municipal officials on sustainable development. Sustainable development is the only way to insure that our lakes and rivers will be protected for future generations. The objective was to assist municipal officials in their duty to assure environmental (eco-system) sustainability in all development projects as required in the MRC’s next General Development Plan.    

Ivars Sayfy, V.P.    


Recensement de Noël : les oiseaux de Duhamel    

Dimanche 27 décembre 2009, 5 h 30 le matin, Chemin des Lacs à Duhamel.    

Quelle chance! Pour la 3e année de suite, il y a de la pluie verglaçante lors du recensement des oiseaux. Pendant que je fais jouer mes chants de hibou à tue-tête dans ma bagnole, avec les 4 fenêtres ouvertes, mon cellulaire sonne : “Dan, c’est Réal Bisson, je voulais te dire que j’avais toute une équipe pour ton recensement, et on planifiait d’y être ce matin…Mais tu as bien vu la météo, alors je pense qu’on va laisser faire”. Merde!    

Je pense à toutes ces fèves au lard dans mon four, et combien j’en ai mangé pour 2 mois après le recensement 2008. Sainte flatulence, l’histoire se répète et pet, mais j’ai la tête dure et on va de l’avant avec le recensement. Encore mieux, 16 résidents de Duhamel bravent le temps, observent et comptent. Plus tard, même l’intrépide géant Jean-Pierre Gaudet du COO s’est rendu : toujours bon d’avoir un plafond cathédral quand il entre chez vous. Il repartira plus tard avec quelques ajouts pour son avicourse, et une promesse de recevoir une copie d’une recette de mon épouse (les gugusses au fromage, canneberge et pâte filo l’on bien impressionné).    

On finira la journée avec 19 espèces, la panse remplie grâce aux fèves, aux bouchées délicieuses apprêtées par Linda Perrier, les généreuses contributions de la compagnie Molson et le Beaujolais. Il y a eu promesse de revenir l’an prochain, la promesse de quelques leçons d’identification et un intérêt pour les randonnées ornithologiques du printemps à Duhamel.    

Un franc succès quoi!    

Voici la liste des espèces observées le 27 décembre 2009 et quelques ajouts dans la semaine qui a suivi le recensement. 

5 becs croisés bi fascié
1 bruant des neiges
245 chardonnerets jaunes
38 grands corbeaux
13 corneilles d’Amérique
80 étourneaux sansonnets
29 geais bleus
1 grimpereau brun
15 gros becs errants
100 joncos ardoisés
199 mésanges à tête noire
19 pics chevelus
12 pics mineurs
40 pigeons bisets
2 pygargues à tête blanche
16 sittelles à poitrine blanche
11 sittelles à poitrine rouge

Observé durant la semaine suivant le décompte :   

4 canards noirs
2 chouettes rayées
10 durbecs des sapins
2 tarins des pins

Un gros merci à tous les participants!    

Daniel Perrier, Coordonnateur

Cette entrée a été publiée dans Bulletin, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire