Projet de coopérative pour la sauvegarde du domaine des pères

NOUSAVONSBESOINDEVOUSC’est au printemps dernier que nous apprenions que le domaine Notre–Dame-du-Bel-Air serait mis en vente et que la Société Conseil AVD, engagée par la congrégation Sainte-Croix, avait proposé, à la municipalité de Lac-Simon, un projet de développement pour l’ensemble du domaine. Le terrain serait subdivisé en plusieurs lots et les bâtiments existants seraient vraisemblement démolis en partie ou en totalité (le pavillon principal et sa chapelle, le pavillon Georges-Gagnon et le chalet 4 saisons).

C’est dans cet esprit de SAUVEGARDE du domaine, tant au niveau de sa valeur patrimoniale, qu’au niveau de sa grande valeur naturelle, qu’un groupe de citoyens, voisins immédiats du domaine, s’est concerté pour élaborer un autre type de projet de développement pour l’endroit.

Le groupe de citoyens s’est mobilisé en vue d’élaborer un projet de développement qui serait capable de mettre en valeur l’aspect naturel de tout le site tout en assurant la sauvegarde du patrimoine. Le groupe a ciblé les quatre (4) objectifs suivants :

  1. Protéger et mettre en valeur le patrimoine religieux (chapelle et présence de la congrégation des Pères Sainte-Croix sur le territoire de Lac-Simon depuis 1933);
  2. Protéger et mettre en valeur le patrimoine historique (colonisation du territoire par les chrétiens et les protestants, présence amérindienne : rocher Manitou, île du Canard Blanc);
  3. Protéger et mettre en valeur le patrimoine archéologique (présence du cimetière caché sur le terrain, haute valeur archéologique);
  4. Protéger et mettre en valeur le patrimoine naturel (présence d’un milieu humide à haute valeur écologique, écosystème et biodiversité, flore et faune importante avec possibilité d’espèces rares ou menacées);

Avec de tels objectifs, le groupe confirmait son désir de respecter le patrimoine bâti et naturel des lieux et il se dotait de la mission suivante :

Assurer la protection et la valorisation de l’ensemble du domaine Notre-Dame du Bel-Air à Lac-Simon dans le respect de son patrimoine bâti et la conservation de son milieu naturel par la mise en place d’activités récréatives, touristiques, culturelles, spirituelles, éducatives, sportives, sociales et scientifiques pour le bénéfice de toute la population de la MRC Papineau et des villégiateurs de la région.

Grâce à un mode de gestion responsable et solidaire, mis en place par les membres fondateurs et l’équipe de bénévoles, le projet veut permettre à tous de bénéficier de ce site de nature exceptionnelle. Par le biais d’un hébergement à prix modique, les individus, familles et groupes variés (clubs, association, corporation, collègues de travail, etc.) pourraient s’adonner à des activités de nature culturelle, spirituelle, sociale, scientifique, écologique, éducative, de loisirs et récréo-touristiques variées.

Les bâtiments seraient convertis en centre communautaire multi-vocationnel. Il s’agit d’un besoin pressant pour les citoyens, car notre municipalité ne dispose d’aucune infrastructure ni d’équipements pour les activités sociales et de loisirs. Les salles communes permettraient d’offrir toute une panoplie d’activités culturelles à la population et elles pourraient devenir un lieu d’animation culturelle pour y recevoir des artistes, musiciens, etc. (lancement de livre, exposition d’art, etc). Les visites scolaires, de garderie et de résidences pour personnes âgées de même que les camps d’été à thématique seraient encouragés.

Le projet souhaite tirer profit du potentiel éducatif et scientifique du domaine (mise en valeur du milieu humide, observation de la flore et de la faune, identification des espèces d’arbres, champignons, constitution d’herbier etc.) Il veut également exploiter les 48 acres du site pour développer et promouvoir toute une gamme d’activités récréatives, sportives et touristiques. Au gré des saisons, dans un lieu pittoresque où se côtoient espace verts, charme, beauté et quiétude, le Domaine Notre-Dame-du-Bel-Air permettra aux résidents et villégiateurs de la région de bénéficier d’un site patrimonial religieux, culturel, historique, archéologique et naturel, accessible à prix modéré, pour le ressourcement en nature et la pratique d’activités à vocations diverses. Tout cela dans une PERSPECTIVE DE SOLIDARITÉ SOCIALE et de DÉVELOPPEMENT DURABLE.

Un citoyen du groupe, a réussi à trouver les fonds nécessaires pour acquérir tout le domaine et ainsi permettre au groupe d’élaborer le projet de coopérative pour le domaine. Une offre d’achat, au prix demandé (prix spécifié par le Père Supérieur Jean-Pierre Aumont, lors de son passage à Lac-Simon, le 22 septembre dernier) a été présentée et acheminée au Conseil d’Administration de la Province Canadienne de la Congrégation Sainte-Croix à Montréal.

Pour plus de détails veuillez vous référez au Memoire_DomaineDesPeres_VF. Vous pouvez aussi rejoindre par courriel Chantal Crête ou à l'adresse courriel suivante: ledomainedesperes@gmail.com.

Cette entrée a été publiée dans Communiqués, Informations, Projets, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire