La mobilisation prend de l’ampleur dans la Petite-Nation

L’inquiétude grimpe en flèche depuis quelques semaines à Duhamel et Lac-des-Plages, dans la Petite-Nation, depuis que l’entreprise britanno-colombienne Lomiko Metals a dévoilé les résultats d’une évaluation économique préliminaire démontrant le potentiel d’exploitation d’une mine à ciel ouvert de graphite avec une production étalée sur près de 15 ans.

Lomiko Metals, qui fait de l’exploration depuis trois ans sur 42 claims miniers qui s’étendent sur 25 kilomètres carrés, entre Duhamel et Lac-des-Plages, à proximité de plusieurs plans d’eau, a annoncé à la fin juillet, par voie de communiqué, que son projet La Loutre démontrait «le potentiel pour la Société de devenir un producteur majeur de graphite en Amérique du Nord», dans la foulée de la stratégie d’électrification des transports déployée par le gouvernement Legault. Le graphite et lithium sont deux matériaux qui seront convoités pour la fabrication de batteries.

Le Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN), qui s’oppose depuis toujours à ce projet, soutient que la mobilisation n’a jamais été aussi forte depuis la parution de ce rapport.

Elles étaient huit associations de riverains et 10 municipalités à soutenir le RPLNP pour s’opposer au déploiement d’une mine à ciel ouvert située à proximité des lacs Bélanger, Doré, Petit Vert et Tallulah, pour ne nommer que ceux-là.

Lire la suite sur Le Droit

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mine de graphite du projet La Loutre: Électrifier le Québec @ Téléjournal Radio Canada

Le Québec a un grand coup à jouer dans l'électrification des transports. Nous avons l'électricité, mais aussi beaucoup de minéraux stratégiques comme le graphite, le nickel ou le lithium... Si bien que les demandes d'explorations minières se multiplient depuis quelques années particulièrement dans le sud du Québec où certains lancent un drapeau rouge. Reportage de Jean-Sébastien Cloutier:

Téléjournal Radio Canada avec Patrice Roy

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Assemblée générale 2021 et le Canard Blanc

Assemblée générale de l'APLS: Samedi le 28 août 2021 à 13 :30 heures Inscription dès 13:00 heures 85, rue Principale Chénéville (Église St-Félix-de-Valois) et le Journal de l'APLS, le Canard Blanc

http://www.apls.ca/.../uploads/2021/08/Canard-Blanc-2021.pdf

N.B.  Les mesures de la Direction de la santé publique en vigueur la journée de l'assemblée seront appliquées.  Si nous devons limiter l'accès, nous prioriserons les membres en règle. Le port du couvre-visage est obligatoire, veuillez apporter votre masque.  Un registre des présences sera complété avec nom et no de téléphone. 

COTISATION POUR 2021-2022

Nous sollicitons votre adhésion par le paiement de votre cotisation de 25$ par:

Virement bancaire à notre adresse courriel: assoc.proprietaireslacsimon@gmail.com (mot de passe: APLS) Par courriel, envoyez-nous vos coordonnées.

Pay Pal sur notre site internet: http://www.apls.ca/ onglet Payez avec Pay Pal cliquez sur le bouton DON

Courrier en postant un chèque libellé au nom de l'Asssociation des propriétaires du lac Simon à l'adresse: Association des propriétaires du lac Simon, C.P. 3571, Lac-Simon (Chénéville), QC J0V 1E0

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mine de graphite du projet La Loutre: Une étude économique préliminaire confirme le fort potentiel

Une étude économique préliminaire présentée par la compagnie Lomiko la semaine dernière confirme le fort potentiel pour une mine de graphite pour le projet La Loutre près de Duhamel.

Selon le communiqué de presse diffusé par la compagnie, l’étude démontre le potentiel pour une mine à ciel ouvert qui pourrait fonctionner pendant 14,7 ans. Le projet a le potentiel de devenir «extrêmement rentable» selon la compagnie.

Le chef de la direction de l’entreprise, A. Paul Gill, indique que l’étude complète liée à ce communiqué sera dévoilée d’ici un mois. Ce rapport sera accessible au public et au partenaire.

«On va obtenir des commentaires des gens dans la communauté et des groupes d’investisseurs, affirme-t-il. Pour voir comment ils voient le projet et ce qui doit être changé.»

On est encore loin de la réalisation de ce projet, affirme M. Gill. Il faudrait au moins quatre ans avant que les permis soient accordés. «Ça va prendre encore plusieurs années avant de bien comprendre comment le projet va fonctionner et comment on peut prévenir ou limiter les impacts environnementaux. Ce sont juste des études à ce point.»

Questionné sur l’aspect de l’acceptabilité sociale, A. Paul Gill croit que ça passera par l’information. «On ne peut pas forcer les gens à changer d’idées. Tout ce qu’on peut faire, c’est de les informer.»

«En ce qui concerne la pollution et les dommages, il y a des technologies qui préviennent des enjeux majeurs que nous allons utiliser. On doit être innovateur et découvrir les meilleures façons de créer le moins de dommage.»

Concret

Du côté du Regroupement de Protection des Lacs de la Petite-Nation, cette étude n’a pas été une surprise. Le groupe s’attendait à ce résultat et savait que l’étude était sur le point d’être rendue publique. «On s’oppose à ça depuis deux ans et avec ce qu’on a là, on est loin d’avoir changé notre opinion», indique le porte-parole du regroupement, Louis-St-Hilaire.

Lire la suite sur le Journal L'Info Petite Nation: https://infopetitenation.ca/actualites/2021/08/11/une-etude-economique-preliminaire-confirme-le-fort-potentiel/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Exploitation minière en Outaouais: Pas à n’inporte quel prix

"Exploitation minière en Outaouais: Pas à n'inporte quel prix" dans Info Petite Nation le 14 Avril 2021

https://www.infopetitenation.ca/archives-et-cahiers-speciaux/14-04-2021-info-petite-nation

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

En Zone de Villégiatures: Des Claims Miniers Inquiétent

En Zone de Villégiatures: Des Claims Miniers Inquiétent https://infodunordtremblant.ca/edition-virtuelle/

1) Exploitation minière: les maires demeurent vigilants https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-les-maires-demeurent-vigilants/
Exploitation minière: les maires demeurent vigilants
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-les-maires-demeurent-vigilants/?doing_wp_cron=1618359956.3710548877716064453125

2) Exploitation minière Les Laurentides mal protégées contre l’industrie minière
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/les-laurentides-mal-protegees-contre-lindustrie-miniere/
Exploitation minière Les Laurentides mal protégées contre l’industrie minière
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/les-laurentides-mal-protegees-contre-lindustrie-miniere/

3) Exploitation minière: inquiétude généralisée autour des lacs de la région
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-inquietude-generalisee-autour-des-lacs-de-la-region/
Exploitation minière: inquiétude généralisée autour des lacs de la région
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/exploitation-miniere-inquietude-generalisee-autour-des-lacs-de-la-region/

4) Exploitation minière Les élus unis pour protéger le territoire
https://infodunordsainteagathe.ca/actualites/2021/04/13/les-elus-unis-pour-proteger-le-territoire/
Exploitation minière Les élus unis pour protéger le territoire
https://infodunordtremblant.ca/actualites/2021/04/13/les-elus-unis-pour-proteger-le-territoire/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Petite Nation: L’exploitation du graphite, une industrie qui convoite la région

À la suite de l’apparition du projet minier à Saint-Michel-des-Saints dans Lanaudière, la région de la Petite-Nation se prépare à devoir confronter cette réalité de plus près.

La nouvelle du développement de Matawinie, piloté par l’entreprise Nouveau Monde Graphite, fait réagir la population du sud du Québec. Les régions voisines des Laurentides et de l’Outaouais étant tout autant sollicitées pour ce minerai, populaire pour la création de batteries faisant battre le cœur des voitures électriques, s’inquiètent de leur sort.

Le maire de Duhamel, David Pharand, est très impliqué au sein du dossier qui englobe ces questions, avec la MRC Papineau. D’ailleurs, il en a été désigné le porte-parole. « Nous avons dressé une étude démontrant que plusieurs de nos territoires s’avèrent incompatibles avec l’activité minière, indique-t-il. Toutefois, le gouvernement nous a retourné le rapport en disant que ça ne correspondait pas à tous leurs critères. »

Au sein de cette étude, il y est mentionné à titre d’exemple le lac d’Argile, à Val-des- Bois, entre autres. « Ce plan d’eau, qui est bordé d’un terrain de golf et de camping, aurait un potentiel minier de 40 %. Or, pour ceux qui connaissent cette source, l’idée que de tels travaux puissent y être menés s’avère tout simplement inconcevable », fait valoir M. Pharand.

Le maire explique qu’un des grands joueurs de l’acquisition du graphite au Québec est notre voisin du sud. « Nous avons fait nos recherches et nous nous sommes rendu compte que les États-Unis désirent s’affranchir de leur dépendance envers la Chine, qui se trouve à être leur principal fournisseur en cette matière. »

Dans une lettre ouverte, publiée en février dernier dans différents journaux, le porte-parole du Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN), Louis Saint-Hilaire, ainsi que le préfet de la MRC Papineau, Benoit Lauzon, l’expriment également. Ils font aussi référence à l’éventualité du développement d’une usine de batteries pour voitures électriques.

Lire la suite sur Le Journal Les 2 vallées: https://journalles2vallees.ca/wp-content/uploads/2021/04/J2V210407-PN_web.pdf

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le spectre du développement minier toujours bien présent dans la Petite-Nation

Alors que Québec a autorisé le mois dernier un projet de mine de graphite à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière, des citoyens et élus de l’Outaouais continuent de presser le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), Jonatan Julien, à modifier le règlement des Territoires incompatibles à l’activité minière (TIAM) dans le but de permettre aux Municipalités régionales de comté (MRC) d’avoir un plus grand rôle à jouer sur ce plan.

L’entreprise Nouveau monde graphite a obtenu l’autorisation de développer une mine à Saint-Michel-des-Saints par le biais d’un décret gouvernemental reçu en février.

Le site minier, dont l’exploitation commerciale devrait débuter en 2023, représente un projet de 350 M$. Son exploitation doit s’étendre sur une durée de 25 ans. Le graphite qui sortira de la fosse d’une longueur de 2,6 kilomètres servira à la fabrication de batteries pour les véhicules électriques.

Selon le porte-parole du Regroupement de protection des lacs de la Petite-Nation (RPLPN), Louis St-Hilaire, dont l’organisation représente quelque 1000 riverains dans la région de la MRC de Papineau, ce projet vient confirmer que les régions de l’Outaouais, des Laurentides et de Lanaudière ont un véritable potentiel de «boom minier» dans le contexte où la stratégie d’électrification des transports du gouvernement du Québec est désormais bien établie.

«Le projet de Nouveau monde graphite, dans Lanaudière, est une porte ouverte pour développer le sud du Québec. Depuis que ce projet a été annoncé, le projet La Loutre, en Outaouais, a commencé à lever des fonds. C’est sûr qu’il va y avoir de l’activité dans la MRC de Papineau. Tout ce qui s’appelle graphite dans les derniers temps, les actions ont grimpé», lance M. St-Hilaire.

Lire la suite sur Le Droit!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Exploitation minière: Une Bombe à Retardement dans un Paradis de Plein Air

LOUIS ST-HILAIRE ET BENOÎT LAUZON

RESPECTIVEMENT PORTE-PAROLE DU REGROUPEMENT DE PROTECTION DES LACS DE LA PETITE-NATION ET PRÉFET DE LA MRC PAPINEAU

Peu de gens le savent, mais les territoires des Laurentides, de Lanaudière et de l’Outaouais renferment les principaux gisements de graphite au Canada. Le projet tout juste autorisé de mine à ciel ouvert de Nouveau Monde Graphite aura une empreinte considérable sur l’environnement. La compagnie prévoit une fosse de 2,7 km de longueur par 250 mètres de profondeur, ce qui en ferait la plus importante mine de graphite du continent. Et c’est sans compter les montagnes de résidus toxiques et les bassins de décantation.

L’empressement de Québec de donner son autorisation alors que de nombreuses demandes du BAPE n’ont pas reçu de réponses en dit long sur la priorité que le gouvernement accorde à son Plan de valorisation des minéraux critiques et stratégiques. Québec, déjà copropriétaire de Nemaska Lithium, peut maintenant remplir sa promesse d’approvisionnement à toute multinationale qui voudrait implanter ici une méga-usine de batteries de véhicules électriques (BVE).

Déjà, un vaste réseau de claims miniers parcourt ces territoires de plein air, de récréotourisme et de villégiature qui, depuis la pandémie, sont plus que jamais devenus l’oxygène des citadins. Certains projets sont au niveau des forages et des études de préfaisabilité et pourraient se développer rapidement.

Particulièrement à risque sont les lacs et les rivières, les réserves fauniques, les terres de la Couronne et tous les terrains qui les bordent. Un très grand nombre de villégiateurs pourraient se retrouver avec des voisins des plus indésirables.

Lire la suite sur La Presse!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Plan directeur du bassin versant du lac Simon, à Lac-Simon et Duhamel

Plan directeur du bassin versant du lac Simon, à Lac-Simon et Duhamel  (30 novembre 2020)

http://www.apls.ca/wp-content/uploads/2021/02/rapport_complet_lac_simon_vf_0.pdf

Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon

Partenaires : MRC de Papineau, Municipalité de Duhamel, Municipalité de Lac-Simon, Association des propriétaires du lac Simon et le Centre touristique du Lac-Simon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire